Sélectionner la langue

Les lèvres sont faites aussi pour
embrasser


Comme les lèvres possèdent de nombreuses terminaisons nerveuses, le ressenti est bien plus intense que sur de nombreuses autres parties du corps. On le remarque notamment en embrassant. Dans cet article, découvre ce qui se passe quand on embrasse, quelles sont conséquences sur le système immunitaire et les différences culturelles.

S'embrasser sur les lèvres - ce qui se passe dans le corps

Quand on s'embrasse sur les lèvres, la première réaction perceptible est l'accélération du pouls. A cela s'ajoutent les effets à plus long terme de l'augmentation des performances du coeur, ainsi que l'activité des poumons due à l'accélération de la respiration. Car à l'occasion d'un baiser, nous respirons en moyenne 3 fois plus souvent qu'en temps normal. Ceci est provoqué par la libération de neuro-transmetteurs et d'hormones du bonheur, comme la sérotonine, l'adrénaline et de l'endorphine. Un autre aspect positif d'un baiser sur les lèvres est l'action préventive contre les signes de vieillissement cutané, car un baiser intense peut solliciter jusqu'à 34 différents muscles du visage. Ceci libère également de l'oxytocine, appelée aussi "hormone de l'attachement ou de l'amour". Ceci a, comme le supposent les philématologues (personnes qui étudient le baiser), des conséquences sur le comportement de relations de couple entre humains.

Pourquoi s'embrasser sur les lèvres est-il bon pour la santé?

Chacun a de la salive dans la bouche et sur les lèvres. Quand on s'embrasse, il se produit un échange de salive. A cette occasion, des milliers de bactéries sont échangées, ce qui mobilise les défenses de l'organisme et renforce le système immunitaire. Les enzymes anti-microbiens qui apparaissent alors dans la salive préviennent les caries et la paradontose.

Qu'en est-il des différences culturelles?

Dans les pays européens, il n'est pas courant d'embrasser ses amis ou ses connaissances sur la bouche pour se saluer. Quant aux bises sur les joues, les coutumes varient d'un pays à l'autre: en Autriche et en Allemagne, on se fait généralement deux bises. En Italie ainsi qu'en Suisse, on se fait généralement une bise de plus et en France, cela va de deux à quatre. On parle d'une "accolade" lorsque les petites bises ne sont que qu'esquissées.

En savoir plus sur Labello sur

Facebook Instagram YouTube